Travaux en cours (Suite)

En face de la montée des troglodytes, il existe un passage qui descend à la rivière.

Vers la rivière
En allant à la rivière

Quelques vieux arbres, des ronces. Bref de la place à faire pour pouvoir passer à plusieurs.
Un peu plus bas

Plus bas
En allant à la rivière

Un peu plus large serait une bonne idée. A ce niveau, il n’y a pas de travaux “lourds”. Le tronc sur la gauche restera en place.
La passerelle, elle sera fermée au public pour des raisons de sécurité.

La passerelle
Arrivée à la passerelle

Au bord de la rivière cela se passe surtout au sol. Pas mal de vieux bois à retirer parce que glissant quand il pleut. Deux ou trois branches à faire tomber parce que certains arbres sont âgés, et les branches traînent

Au bord de l'eau
Au bord de l’eau, vers le séquoia

Le séquoia, il a au minimum 130 ans. On va lui faire un peu d’air et qu’il soit aussi visible en partie du chemin.

Le séquoia

Travaux en cours

Le château a décidé de ré-ouvrir une partie de la propriété au public.
Cela comporte quelques allées à agrandir ou nettoyer, des bricoles comme des bancs ou des poubelles à faire.
Nous avons donc décidé de vous faire un petit résumé des travaux en cours.

Derrière la porte du fond du parc débute un parcours qui peut vous mener soit vers les troglodytes, soit au pied du mur.
Vous remarquerez que pour le moment, c’est un peu bouché comme horizon

Vers le mur
À droite au pied du mur
Vers les troglodytes
Du coté des troglodytes

Du coté troglodytes, on y voit plus clair parce que le chemin à toujours plus ou moins servi.
Juste un peu d’élagage à faire, élargir un ou deux endroits.

En allant vers les troglodytes
En allant vers les troglodytes
Montée des troglodytes
Montée des troglodytes

A ce niveau un peu de terrassement à faire pour retrouver la pierre.

À suivre.

Cartes postales

Une carte postale qui doit dater du début 20ème siècle (Environ 1910).

Château de la Rochelambert

Une autre carte  avec un angle légèrement différent.

Château de la Rochelambert

Et une dernière en couleur prise aux environ du pont.

Château de la Rochelambert

La même prise en 2018 presque au même endroit.

Le Blason des De la Rochelambert

Blason de la famille de la Rochelambert

La description héraldique du blason

D’argent, au chevron d’azur ; au chef de gueules.
Leur devise : Amour ou guerre.


L’héraldique s’est développée au Moyen-âge dans toute l’Europe comme un système  d’identification non seulement des personnes, mais aussi en partie des lignées (le blason pouvant être transmis par héritage en traduisant le degré de parenté) et des collectivités humaines, ce qui en fait un système unique en un temps où la reconnaissance et l’identification passaient rarement par l’écrit.

Apparue au 12eme siècle au sein des membres de l’aristocratie, elle s’est rapidement diffusée dans  la société occidentale : femmes, clercs, paysans, bourgeois, communautés… Par la suite, des villes, des régions, des pays, des corporations de métiers se sont servi des blasons